top of page

Programme 2023 2024
à télécharger . 

L'ATP d'Uzès présente  "L'ART de PERDRE"

par la compagnie La Ronde de Nuit

 le jeudi 29  FEVRIER  à 20H15 à l'Ancien Evêché d'Uzès

(salle polyvalente)

 

L_art_de_perdre8..jpg
logo_gard_CMJN_1000X1000 ccc.jpg
agence-culturelle-grand-est_edited.jpg

Un pays omniprésent et pourtant si abstrait

 

Naïma travaille dans une galerie d’art à Paris quand les attentats résonnent comme un électrochoc. Un électrochoc qui se répercute sur sa peau mate, ses cheveux bouclés, ses origines, sur le silence de son père, et la honte de son grand-père harki. À travers la relation qui lie Naïma à sa grand-mère, la gardienne du temple, elle reconstitue le puzzle de sa famille et interroge ses racines pour se reconstruire. Non sans humour, les anecdotes familiales se succèdent et permettent à Naïma de se sentir apaisée. Une adaptation toute en délicatesse de L’Art de perdre, Prix Goncourt des Lycéens 2017. Un spectacle qui brise la loi du silence d’une génération qui avait choisi, malgré elle, de ne pas nommer l’innommable.

Distribution   : d’après L’Art de perdre roman de Alice Zeniter/

mise en scène, adaptation: Sabrina Kouroughli/

interprétation Fatima Aibout/Sabrina Kouroughli/IssamRachyq-Ahrad/

collaboration artistique Gaëtan Vassart/ dramaturgie Marion Stoufflet/

son Christophe Séchet/regard complice Magaly Godenaire.

Crédit photo © Gaëtan Vassart

Production Compagnie La Ronde de Nuit Coproduction Théâtre Gérard Philipe- CDN de Saint-Denis  Aides au projet DRAC Île-de-France, Ministère de la Culture | Spedidam Soutiens CENTQUATRE-PARIS | Carreau du Temple-Paris.  

Site internet        www.larondedenuit.fr

durée : 1h05      à partir de 13 ans

La presse en parle

Télérama : TTT Trois générations. Un exil. Et le silence … Sabrina Kouroughli propose une lecture réussie de la fresque familiale d’Alice Zeniter. (Emmanuelle Bouchez) 

Le Parisien : La force du spectacle, joli trio plein de délicatesse, c’est de faire entendre la langue de Zeniter, drôle et précise, percutante et émouvante. Au final, une adaptation intelligente qui recentre le récit sur la transmission. Délicat et important. (Grégory Plouviez) 

Le Canard Enchaîné: Sabrina Kouroughli lui donne sa vérité, sa justesse de ton, ses larmes refoulées, son ironie. Elle a adapté le texte et signé la mise en scène: c'est une réussite. (Jean-Luc Porquet)

Les Inrocks: A ne pas manquer. L’Art de perdre, par Sabrina Kouroughli. Une bonne dose d’autodérision : dès le titre de son roman, Alice Zeniter fait le choix de donner la parole à ceux à qui on l’a volée. Comme ses grands-parents par exemple, des harkis, ces “sacrifiés de l’histoire”. Une parenté d’expérience que partage Sabrina Kouroughli, qui met en scène et interprète Naïma, personnage central du livre. (Fabienne Arvers)

Médiapart:  Une fragilité qu'incarne magnifiquement Sabrina Kouroughli de sa voix tremblante formulant l'incertitude et les hésitations d'une jeune femme en perpétuelle construction.(Guillaume Lasserre)

Tarifs spectacle 

                                                                    Non adhérents : 19€ / 14€ (TR)    Adhérents : 13€ / 8€ (TR)

 Si un jeune spectateur amène un adulte au théâtre, ils bénéficient tous deux du tarif adhérent.

Réservations    : Tel 04 66 03 14 65  /  06 86 85 81 35

mail : atp.uzes.uzege@orange.fr

 Vente des billetsAu local de l’ATP ,cour de l’Ancien Evêché à Uzès. Permanences lundi matin de 10H30 à 12H30 et mercredi de 15H à 18H, hors vacances scolaires.

Vente des billets également 1h avant la représentation sur le lieu du spectacle.

Paiement par chèque bancaire et espèces uniquement.

 

Nouveau: achetez vos billets sur Hello Asso :  

logo FATP ccc.jpg
ONDAccc.jpg
logo-partenaire-ministere_edited_edited.
bottom of page